Lumière sur l’occlusion intestinale

Lumière sur l’occlusion intestinale

L’occlusion intestinale survient lorsque l’intestin est bloqué, complètement ou en partie. Elle peut causer un arrêt dans la digestion des aliments, dans l’absorption des liquides et des nutriments, de même qu’un blocage des gaz dans l’intestin qui ne peuvent alors pas être évacués. L’occlusion peut survenir à différents endroits dans l’intestin, soit dans l’intestin grêle (petit intestin) ou dans le côlon (gros intestin).

L’obstruction intestinale est une condition qui doit absolument être prise au sérieux. En effet, elle peut entraîner la perforation des parois intestinale, ce qui peut se traduire par l’évacuation des matières fécales dans la cavité abdominale. Cela peut entraîner une infection de la membrane qui entoure les organes se trouvant dans la région abdominale (estomac, foie, pancréas, intestin grêle, côlon, etc.). Cette condition, appelée péritonite, représente une urgence médicale puisqu’elle peut rapidement entrainer de graves complications, voire la mort du patient.

Ainsi, il convient d’être conscients des causes pouvant entrainer l’occlusion intestinale, de même que des symptômes de cette dernière afin d’être en mesure de réagir rapidement devant une telle situation. Cela permettra de prévenir les graves complications qui y sont associées.

 

Les causes de l’occlusion intestinale

Plusieurs facteurs peuvent mener à l’occlusion intestinale. En prendre conscience vous permettra de connaître votre risque personnel et de redoubler de vigilance, le cas échéant. Voici les causes les plus courantes :

  • Un cancer au niveau de l’intestin grêle ou du côlon : la présence d’une tumeur peut nuire, voire bloquer le passage des matières fécales et des gaz ;
  • Une chirurgie à l’intestin grêle ou au côlon : il peut survenir une adhérence des tissus cicatriciels, qui risquent de se lier ensemble ;
  • La prise de certains médicaments : les narcotiques, de même que les médicaments contre la diarrhée augmentent les risques d’occlusion ;
  • La constipation chronique : elle peut entrainer la formation d’une masse de selles dures et sèches, qui peut alors bloquer le transit intestinal ;
  • Les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie : ils peuvent causer des dommages à l’intestin et nuire considérablement au transit.

Les symptômes de l’occlusion intestinale

En fonction de la cause sous-jacente à l’occlusion intestinale, de même qu’en fonction de la localisation de cette dernière, les symptômes peuvent varier. Voici ceux qu’on observe le plus couramment :

  • • Des douleurs ou des crampes dans la région abdominale ;
  • • Le ventre peut sembler enflé ou plus gonflé qu’à l’habitude ;
  • • Des nausées qui peuvent être accompagnées de vomissements ;
  • • Une perturbation du transit, c’est-à-dire la constipation ou la diarrhée ;
  • • Une impossibilité d’évacuer les selles et les gaz ;
  • • De la fièvre.

Poser un diagnostic

Pour bien orienter ses interventions, le médecin devra d’abord déterminer la cause de l’occlusion intestinale. Il questionne alors le patient afin de voir s’il peut lui fournir des indices quant à ses habitudes ou à sa condition de santé, qui pourraient l’aider à déterminer cette cause.

Ensuite, le médecin procède à un examen physique, qui peut inclure une palpation de l’abdomen et un toucher rectal. Finalement, des tests peuvent être nécessaires pour déterminer précisément d’où provient l’occlusion, par exemple une radiographie abdominale, une tomodensitométrie ou une coloscopie.

 

Traitement de l’occlusion intestinale

Comme l’occlusion intestinale peut avoir des conséquences sérieuses, l’hospitalisation est souvent nécessaire pour la traiter. Le patient est habituellement mis sous intraveineuse et doit cesser de s’alimenter et de boire des liquides. Également, certains moyens peuvent être mis en œuvre afin de faire diminuer la pression dans le tube digestif, de même que pour arrêter certains symptômes, par exemple les vomissements.

Des médicaments sont souvent administrés afin de prévenir les risques d’infection, de même que pour soulager les symptômes. En dernier recours, lorsque les autres traitements n’ont pas été efficaces, on peut réaliser une intervention chirurgicale afin de débloquer l’intestin.

 

En prenant rendez-vous avec l’équipe de la Clinique 1037, vous savez que nous possédons les qualifications ainsi que l’expérience nécessaire pour réaliser une endoscopie digestive. Nos experts sont vos alliés pour la prévention et le traitement de toutes les maladies et pathologies digestives !

Ayez l'esprit tranquille
en prenant un rendez-
vous pour un
dépistage précoce à
notre clinique