Votre santé digestive: 10 conseils utiles

Les chiffres ont de quoi impressionner. Selon la Fondation canadienne de la santé digestive, deux personnes sur trois souffrent d’une forme ou d’une autre de trouble digestif, soit 20 millions de Canadiens! Dans un monde idéal, manger devrait être source de plaisir et non de douleur et d’inconfort. Puisque la prévention est la meilleure approche, voici 10 conseils pour vous aider à optimiser votre santé digestive.

  1. Mangez des fibres. L’alimentation est à la base d’une santé digestive optimale. Une saine alimentation devrait être composée de beaucoup de fruits et de légumes, de viandes maigres ainsi que de beaucoup, beaucoup de fibres. Alors que les fibres solubles (contenues dans les légumes, le son de blé… ) facilitent le processus d’élimination, les fibres insolubles (on les trouve entre autres dans les noix, les graines et les légumes) contribuent à la décomposition des glucides, lipides et protéines. C’est aussi bon pour le cœur, puisque les fibres aident à abaisser le taux de cholestérol!
  2. Un estomac sain dans un corps sain. Privilégier une saine alimentation signifie limiter la consommation de mauvais aliments tels que la friture, le sel, les aliments très acides, transformés ou bourrés d’agents de conservation, ainsi que les gras saturés, les grandes quantités d’alcool et de café… Plus facile à dire qu’à faire. Afin d’éviter les fringales, mangez régulièrement de petits repas. Cette astuce simple est très efficace pour le fonctionnement optimal de votre système digestif. Effectivement, éviter les portions trop copieuses et les grands écarts entre les repas aide au fonctionnement optimal de votre métabolisme et prévient les fluctuations extrêmes de glycémie, lesquelles peuvent affecter votre système digestif.
  3. Prenez soin de votre microbiote. Le microbiote intestinal — mieux connu sous le nom de flore intestinale — est constitué de 100 000 milliards micro-organismes vivant dans votre intestin, soit de 200 à 250 espèces! Son rôle dans la composition d’un système immunitaire fort est de plus en plus reconnu. Soutenez vos systèmes digestif et immunitaire en incluant à votre alimentation des probiotiques, des bactéries saines qu’on retrouve dans le yogourt et certains aliments fermentés.
  4. Évitez les diètes et cures miracles. Ça semble trop beau pour être vrai? Méfiez-vous! Souvent coûteuses, inefficaces ou, pires, dangereuses, les diètes et cures aux promesses miraculeuses sont à proscrire. Si vous envisagez entreprendre une diète quelconque, consultez d’abord un médecin.
  5. Adoptez une bonne hygiène. Du lavage des main à l’utilisation de planches à découper différentes pour les viandes et les fruits et légumes, l’hygiène est primordiale dans la prévention de la diarrhée, des empoisonnements alimentaires et d’autres problèmes plus sévères. Évidemment, l’entreposage et la cuisson des aliments aux températures recommandées font partie d’une saine hygiène alimentaire.
  6. Ralentissez. Cela vaut pour votre mastication comme la gestion de votre stress! En mangeant plus lentement et en mastiquant bien, vous augmentez la quantités d’enzymes digestives et vous avalez moins d’air, ce qui réduit les flatulences et les rots. Ralentir signifie aussi de vous détendre et réduire votre stress, qui affecte votre processus digestif et peut occasionner de la douleur, des ballonnements, de la constipation ou, à l’inverse, une élimination fréquente. Comment faire? Octroyez-vous des moments pour vous, pendant lesquels vous faites ce que vous aimez pour vous détendre, que ce soit du yoga, de la lecture, une sieste, l’écoute de votre musique préférée ou de l’exercice.
  7. Bougez. Choisissez une activité qui vous procure du plaisir et introduisez-la progressivement à votre routine. La production d’hormones telles que l’endorphine aide à la détente. Mieux encore, l’exercice favorise la digestion lente, laquelle maintient les les aliments en mouvement dans votre système, ce qui diminue par conséquent les ballonnements et la constipation.
  8. Hydratez-vous. C’est un réflexe lorsqu’on s’entraîne, mais il faut y penser chaque jour. Pour débarrasser votre organisme de ses déchets et toxines, dissoudre les fibres solubles et les nutriments, prévenir la constipation et vous garder bien hydraté, l’eau est vitale. On recommande de boire deux litres d’eau tous les jours. Pour vous aider à y penser, munissez-vous d’une bouteille ou d’un grand verre et gardez-le à vue.
  9. Dites non au tabac. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que le tabac tue un fumeur sur deux. Saviez-vous que fumer affaiblit la valve située au bout de votre œsophage et peut causer du reflux acide? En outre, les fumeurs ont plus de risques de développer des cancers gastriques, de souffrir d’ulcères gastroduodénaux ou de la maladie de Crohn.
  10. Prenez des notes. Pour reconnaître ce qui cause vos problèmes digestifs, prenez l’habitude de noter ce que vous buvez et mangez, les médicaments que vous prenez, vos activités, vos tâches, les situations qui surviennent. Vous pourrez plus facilement faire des liens et identifier ce qui déclenche vos troubles digestifs.

Des professionnels à votre rescousse

Vous n’en êtes habituellement pas conscient, mais vous êtes constamment en train de digérer. Jour et nuit, votre système désintègre la nourriture afin que votre organisme absorbe les nutriments. C’est pourquoi en prendre soin est essentiel pour garder votre santé digestive en pleine forme.

Douleurs abdominales, brûlures d’estomac, flatulences, ballonnements, diarrhée, inconfort ou présence de sang dans vos selles ne sont que quelques-uns des symptômes qui devraient vous inciter à consulter un professionnel comme ceux de la Clinique 1037, pour obtenir de l’information, un diagnostic ou le suivi de toute pathologie affectant votre système digestif.