Ulcère gastro-duodénal et l’alimentation

L'alimentation et les ulcères

L’ulcère gastro-duodénal est une lésion située dans la partie supérieure du tube digestif. Près de 10 % de la population en est touché.

Située sur le segment de l’intestin grêle, dans l’estomac, ou dans l’œsophage, elle peut traverser la paroi de la muqueuse du tractus gastro-intestinal, sa sous-muqueuse, ou même toucher à la couche musculaire. Il s’agit d’un ulcère dont l’importance et la douleur peuvent augmenter par phases.

Ses répercussions sur le corps humain se ressentent surtout sous la forme d’une douleur qui peut s’apparenter à une crampe ou une brûlure. D’autres symptômes peuvent être liés à cet ulcère, tels que des nausées, des vomissements ou un manque d’appétit.

Plusieurs causes peuvent expliquer la présence de l’ulcère. La plus commune est la présence de la bactérie Helicobacter pylori (Hp), une bactérie contractée au cours de l’enfance. La consommation d’anti-inflammatoires ou une tumeur du pancréas peuvent également causer l’ulcère. À noter que le stress et le tabagisme peuvent en favoriser l’apparition ou une mauvaise cicatrisation.

Nous vous présentons ici des recommandations générales. À noter que votre spécialiste de la Clinique Médicale 1037 peut vous prodiguer des conseils adaptés à votre condition.

Alimentation

Il n’est pas prouvé qu’il existe un lien tangible entre la naissance d’un ulcère et la consommation de certains produits, tels que l’alcool ou le café. Toutefois, le café augmente la production d’acide, ce qui peut aggraver les symptômes de l’ulcère chez les personnes touchées.

Il n’y a aucun aliment qu’il faille absolument rejeter de son alimentation en étant aux prises avec un ulcère gastro-duodénal. Cependant, l’organisme de chacun réagit d’une manière différente ; il se peut que deux personnes ayant consommé le même aliment aient des réactions contraires.

Diagnostic et traitement

À l’aide d’une endoscopie oesophago-gastro-duodénale, on peut localiser l’ulcère, constater son avancement, rechercher le germe Hp (à l’aide d’un petit prélèvement de tissus dans l’estomac), et vérifier s’il ne s’agit pas d’un cancer.

Le traitement de la bactérie Hp consiste en la prise d’un trio de médicaments constitué de deux antibiotiques et d’un médicament réduisant l’acidité de l’estomac. La diminution d’acidité de l’estomac favorise l’action des antibiotiques et facilite la guérison de l’ulcère.

Lorsque la bactérie Hp est chassée du corps du patient, celui-ci voit son ulcère complètement guéri.

La prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoire est déconseillée, sauf l’absorption de petites doses d’aspirines préalablement prescrites en traitement préventif des thromboses.

Aucun régime alimentaire précis n’est conseillé, mais la consommation de tabac est proscrite.

Les traitements prodigués pour faire face à l’ulcère, suite à une intervention chirurgicale, sont généralement efficaces.

___

Pour toute autre question, veuillez vous référer à votre spécialiste de la Clinique Médicale 1037.