Syndrome du côlon irritable : quoi manger et quoi éviter ?

Syndrome du côlon irritable

Syndrome du côlon irritable : quoi manger et quoi éviter ?

Un régime alimentaire sain pourrait aider à contrôler un Syndrome du côlon irritable. Voici une liste de quatre éléments qu’une personne aux prises avec un Syndrome du côlon irritable devrait privilégier ou éliminer de son alimentation.

(Cet article est à titre informatif. Avant d’entreprendre un régime spécifique, ou pour avoir des conseils spécifiques à votre condition, veuillez consulter un professionnel de la santé.)

QUOI NE PAS MANGER ?

1)   Fibres insolubles

Les aliments riches en fibres insolubles ne pourraient pas se décomposer normalement dans le corps. On retrouve ces fibres notamment dans le blé entier, les graines, les noix, le riz brun et les fruits séchés.

Ces matières non dissoutes alourdiraient les selles et augmenteraient l’irritation de l’intestin. Ils accentueraient également les risques de diarrhée ou de selles molles.

Les aliments riches en fibres insolubles ne devraient jamais être absorbés en premier lieu lors d’un repas. Leur consommation devrait être réduite.

2) Aliments fermentés

Les aliments sujets à la fermentation, tels que les choux (chou de Bruxelles, chou-fleur, brocoli, navet) provoqueraient l’émission de gaz. Ceux-ci occasionneraient alors des mouvements indésirables dans l’intestin, et nuiraient donc au transport des matières.

3) Trop de matières grasses

Les matières grasses (gras saturé, gras trans et cholestérol) ne devraient pas constituer plus de 25 % d’une alimentation normale.

La consommation de chocolat serait déconseillée, tout comme celle des aliments frits.

4) Les aliments riches en acide

Outre l’alcool, le thé et le café, d’autres aliments riches en acides seraient à proscrire, tels que les agrumes (citron, orange, pamplemousse, lime, etc.), ou la tomate.

QUOI MANGER ?

1)   Fibres solubles

Les aliments contenant des fibres solubles, tels que les fruits, l’avoine, l’orge, les légumes frais et les légumes secs seraient à privilégier. Ces aliments se décomposeraient en gel lors de la digestion, ce qui adoucirait le transport dans l’intestin.

Une personne aux prises avec un syndrome du colon irritable se devrait de consommer avant tout ce type de fibre, qui faciliterait le transit des matières. Il serait primordial que les fibres solubles composent la plus grande partie de l’alimentation.

2) Les légumes cuits

Le volume des fibres insolubles contenues dans ceux-ci réduirait de manière considérable par la cuisson des légumes. Ils pourraient être plus facilement consommés.

shutterstock_345960938

3) Certains produits céréaliers

Les pains blancs enrichis, les pains de son d’avoine et les pains de seigle seraient de bon choix pour une alimentation saine, tout comme les céréales à base d’avoine, le gruau et la farine et le son d’avoine.

Les pâtes blanches seraient également à privilégier.

4) Les fruits

Outre les agrumes, les fruits pourraient constituer d’excellents éléments faisant partie d’une alimentation saine, tels que les fraises, les bleuets, les bananes et les framboises.

Astuce

Pour aider le transit des matières, il serait bon pour une personne aux prises avec un Syndrome  du côlon irritable de manger à des heures régulières et de boire environ huit tasses d’eau par jour.

Les spécialistes de la Clinique médicale 1037 sont à votre disposition pour vous donner de plus amples renseignements sur le Syndrome du côlon irritable ainsi que sur l’adoption de saines habitudes de vie adaptées à votre condition.