Le SIBO ou prolifération bactérienne intestinale

La prolifération bactérienne intestinale, communément appelée SIBO, est une infection intestinale qui se manifeste à travers la croissance excessive et anormale de bactéries au sein de l’intestin grêle (petit intestin).

Les bactéries font partie intégrante de notre système digestif et elles participent à sa bonne santé. Toutefois, la prolifération des bactéries qui logent l’intestin aux mauvais endroits cause plusieurs symptômes.

 

Quels sont les symptômes du SIBO qui devraient vous pousser à consulter lorsque vous les remarquez ? Quels sont les traitements qui permettent de remédier à ce problème de santé ? Vous trouverez les réponses à vos questions dans cet article.

 

SIBO : Symptômes et manifestations

La prolifération bactérienne intestinale est due à une augmentation du nombre de bactéries avec des changements dans leur type, et ce, au niveau du petit intestin. Le SIBO est causé par la présence de bactéries qui devraient être localisées au niveau du gros intestin dans l’intestin grêle. Ce dysfonctionnement cause alors un dérèglement dans la digestion des aliments et dans l’absorption des nutriments par l’intestin grêle. Le SIBO notamment se manifeste à travers ces symptômes :

  • La diarrhée ;
  • Les douleurs abdominales ;
  • Les ballonnements ;
  • La constipation ;
  • Les gaz ;
  • L’intolérance à certains aliments et nutriments, tels que le lactose, le gluten, le fructose ou la caféine ;
  • La fatigue constante ;
  • Des carences en vitamines et minéraux, mais plus spécifiquement la vitamine B12.

Ces symptômes ne sont pas exhaustifs et il y a des patients qui peuvent en ressentir d’autres. Plusieurs études soulignent que les malades touchés par le syndrome de l’intestin irritable (SII) ont tendance à être affectés par le SIBO.

 

SIBO : causes et facteurs de risque

Principalement, la croissance excessive des bactéries au niveau du petit intestin est due à l’endommagement des nerfs et des muscles dans l’intestin, de même qu’à la présence de bactéries qui interfèrent le processus digestif qui transporte les aliments jusqu’au côlon. Des facteurs insoupçonnés sont aussi des causes directes, notamment :

  • La prise répétée d’antiacides et d’antibiotiques ;
  • Une consommation excessive de sucre ;
  • Le diabète de type I et II ;
  • La maladie de Parkinson ;
  • Le SII et la maladie de Crohn ;
  • L’insuffisance pancréatique ;
  • La consommation de produits raffinés, d’alcool, etc.

 

SIBO : Tests d’identification 

Il existe deux tests qui permettent d’identifier la prolifération bactérienne intestinale. Le premier se fait chez soi et nécessite de jeûner 12 heures afin de faire un test d’haleine. Ce test peut toutefois être difficile à réaliser.

Le deuxième se fait en clinique. Il s’agit d’un test d’urine et de selles, qui est rapide et efficace pour repérer le SIBO. Toutefois, nous ne réalisons pas ce test à la Clinique 1037.

 

SIBO : Traitement

Le traitement de la prolifération bactérienne intestinale passe par 3 étapes :

  1. La première étape consiste à réduire les symptômes, et ce, en prenant des antibiotiques pour éliminer les bactéries responsables du SIBO ;
  2. La deuxième étape est l’adoption d’un régime alimentaire pour éviter le retour de la maladie puisqu’elle a tendance à réattaquer l’organisme au fil du temps ;
  3. La troisième étape se résume en la prise d’agents pour favoriser les mouvements intestinaux et éviter que les bactéries qui causent la prolifération bactérienne intestinale se développent davantage au niveau du petit intestin.

 

Si vous présentez ces symptômes ou que vous souffrez d’une pathologie intestinale qui pourrait causer ce genre de maladie, consultez votre médecin de famille. Il saura vous diriger vers la ressource appropriée afin que vous vous soumettiez aux tests nécessaires et que vous obteniez, au besoin, le traitement approprié.

 

Une maladie diagnostiquée à temps est une maladie contre laquelle il est plus facile de lutter !