Maladie de Crohn : quoi éviter et quoi manger ?

Maladie de Crohn : quoi éviter & quoi manger
Le traitement de la maladie de Crohn nécessite un régime alimentaire particulier. Cette inflammation chronique du tube digestif rend la consommation d’aliments difficile.

Il n’existe pas d’aliments pouvant guérir la maladie de Crohn. Une alimentation adéquate peut éviter de susciter des douleurs abdominales et des diarrhées.

Tout d’abord, il est PRIMORDIAL de NE PAS essayer tout type de régime alimentaire sans en avoir parlé préalablement à un professionnel de la santé, tel qu’un médecin ou un diététiste professionnel.

Phase active de la maladie de Crohn

Si votre vie quotidienne est ponctuée de violentes douleurs abdominales, de ballonnements ou de diarrhées, il vous faut premièrement identifier les aliments problématiques en les écartant provisoirement de votre alimentation.

Alimentation

Bien que la maladie de Crohn se manifeste différemment chez chaque personne, on peut recenser plusieurs aliments pouvant être nocifs :

  • Alcool
  • Aliments épicés
  • Aliments gras
  • Caféine
  • Céréales complètes
  • Produits laitiers contenant du lactose (Attention ! Peut-être souffrez-vous plutôt d’une intolérance au lactose)
  • Sucre

Certains aliments sont quant à eux inoffensifs pour l’organisme. Ils peuvent être consommés sans problème :

  • Bananes
  • Œufs
  • Pain blanc
  • Purée de pommes
  • Tisanes
  • Viandes blanches (Poulet, dinde, etc.)

La consommation de suppléments alimentaires s’avère une bonne alternative pour pallier l’absence de protéines ne pouvant pas être absorbées par l’organisme. Toutefois, ceux-ci doivent être consommés seulement après avoir été conseillés par un médecin.

Autres conseils

  • Pour réduire les risques de diarrhées, évitez de boire en même temps que manger. Il vaut mieux absorber des liquides 45 minutes après l’absorption de matières solides.
  • Les modes de cuisson simple sont conseillés, au lieu d’utiliser des matières grasses.

Phase de rémission de la maladie de Crohn

Si vos symptômes sont maîtrisés, il n’y a pas lieu d’éviter un type d’aliment en particulier. L’idéal est de tenir un régime alimentaire équilibré, composé quotidiennement de sources de protéines, de légumes et de fruits, ainsi que de produits céréaliers et laitiers. Le Guide alimentaire canadien devient alors une ressource essentielle.

Certains aliments peuvent être plus difficiles à digérer que d’autres, tout dépendamment de la condition de chaque personne. Les aliments contenant des fibres insolubles, les fruits et légumes crus, les salades, les graines et les noix peuvent notamment être problématiques.

Les médicaments prescrits dans le cadre du traitement de la maladie de Crohn peuvent notamment interférer avec l’absorption de certaines vitamines et protéines.

Les spécialistes en santé digestive de la Clinique 1037 sont en mesure de diagnostiquer la maladie de Crohn et d’établir un suivi personnalisé à chaque patient pendant toute la durée d’un traitement.