La Pancréatite

Blogue de votre gastroentérologue à Montréal : importance de l'endoscopie

Le pancréas est un organe situé dans l’abdomen. Bien qu’il soit de petite taille, le pancréas joue un rôle très important, ce qui en fait un organe vital. En effet, il a pour fonction de sécréter les enzymes qui entrent dans le processus de digestion de l’estomac, en même temps que de sécréter l’insuline qui participe à la régulation de la glycémie dans le sang.

La pancréatite est causée par une inflammation du pancréas, qui réagit en libérant massivement des enzymes digestives en trop grande quantité. Celles-ci s’attaquent alors au pancréas lui-même en créant des lésions inflammatoires. Ces enzymes peuvent s’attaquer aux autres tissus entourant le pancréas et causer de graves dommages. C’est pourquoi il est important de connaitre la maladie et ses symptômes pour prévenir les complications.

 

Causes & effets de la pancréatite

Il convient d’abord de différencier les deux types de pancréatite, soit la pancréatite de type aiguë et de type chronique. Certaines pancréatites sont dites aiguës, c’est-à-dire qu’elles surviennent de façon spontanée et les symptômes durent quelques jours. Elles sont généralement causées par une consommation excessive d’alcool, ce qui endommage le pancréas. D’autres facteurs peuvent causer une pancréatite aiguë, notamment les calculs biliaires, une alimentation riche en gras, certaines infections et la prise de certains médicaments.

Les symptômes d’une pancréatite aiguë sont les suivants :

  • Vives douleurs à l’abdomen qui peuvent se ressentir jusque dans le dos, leur intensité étant plus forte après avoir mangé ;
  • Nausées et vomissements ;
  • Sensation d’enflure à l’abdomen et douleur au touché ;
  • Sensation de faiblesse ;
  • Fièvre ;
  • Accélération du rythme cardiaque.

 

La pancréatite chronique, quant à elle, est en fait une suite d’épisodes de pancréatite aiguë qui surviennent à répétition, pouvant s’échelonner sur plusieurs années. En plus des symptômes ci-haut mentionnés lors de ces épisodes, les personnes atteintes peuvent :

  • Avoir une mauvaise digestion ;
  • Perdre du poids ;
  • Remarquer un changement de texture et d’odeur des selles (selles plus huileuses).

Les personnes susceptibles de souffrir de pancréatite chronique sont celles atteintes de fibrose kystique, de lupus ainsi que les individus consommant beaucoup d’alcool et/ou de sucre. Il est important de noter que les symptômes d’une pancréatite, et ce peu importe son type, varient en intensité d’une personne à l’autre.

 

Complications possibles d’une pancréatite non traitée

Dans les premiers jours d’une pancréatite, les complications possibles sont reliées à l’état de choc qu’elle provoque sur le corps, ce qui entraine une baisse de la pression artérielle, pouvant avoir des conséquences dangereuses telle l’insuffisance rénale ou respiratoire. La personne touchée doit alors rapidement être prise en charge pour éviter les dangers pour sa vie.

L’inflammation du pancréas peut également entrainer une infection des tissus de cet organe, ceux-ci doivent alors être retirés lors d’une intervention chirurgicale afin d’éviter qu’ils ne s’étendent et causent la nécrose du pancréas, soit la mort des tissus.

La pancréatite peut également avoir de graves conséquences comme le diabète lorsque l’infection détruit les cellules responsables de la production d’insuline. L’inflammation du pancréas, lorsqu’elle est prolongée ou répétée, peut également entrainer le développement d’un cancer du pancréas.

 

Diagnostic & traitements offerts par votre gastroentérologue de Montréal

Pour diagnostiquer une pancréatite, une simple prise de sang suffit dans le but de vérifier le taux de certains enzymes et de protéines. Ces mesures ont pour but de déterminer la présence et l’étendue de l’inflammation. D’autres examens peuvent servir à observer le pancréas, notamment le scanneur afin de déterminer son volume puisque l’infection du pancréas le fera augmenter.

Une personne atteinte d’une pancréatite devra généralement être hospitalisée. On lui administre alors des médicaments antalgiques afin de soulager la douleur et le pancréas doit être mis au repos. Pour ce faire, la personne est à jeun et est nourrie par voies intraveineuses. Si l’infection a provoqué un état de choc, la dialyse peut être nécessaire en cas d’insuffisance rénale, de même que la ventilation artérielle si le patient souffre d’insuffisance respiratoire.

 

Prévenir une pancréatite

Afin de prévenir l’apparition d’une telle maladie, de bonnes habitudes de vie sont à adopter, notamment :

  • Cesser de fumer
  • Limiter sa consommation d’alcool aux limites recommandées ;
  • Maintenir un poids santé et une alimentation pauvre en gras ;
  • Bien s’hydrater.

 

L’équipe de la Clinique 1037 à Montréal saura vous conseiller sur les meilleurs moyens de prévenir la pancréatite. Si vous pensez en souffrir, consultez-nous sans plus tarder pour éviter les complications !