La colite ulcéreuse

Symptôme, cause et traitement de la colite ulcéreuse

Avec la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse est une des deux principales formes de maladies inflammatoires de l’intestin. Elle touche habituellement des individus dans la vingtaine ou dans la cinquantaine qui sont actifs et en bonne santé.

Il s’agit d’une inflammation chronique évolutive du rectum et du côlon, là où de minuscules ulcères se forment à la surface du colon qui est en contact avec les selles.

Symptômes

Tout dépend de l’avancement de la maladie chez le patient. Habituellement, la moitié des individus atteints par la colite ulcéreuse ne remarquent que de légers symptômes, comme la présence de douleurs et crampes, une fièvre légère ou une envie continuelle d’aller aux toilettes. Ils ont alors peut-être une colite ulcéreuse à un stade embryonnaire.

Les cas plus lourds sont caractérisés par la présence de sang dans les selles, des cas fréquents de diarrhée, l’envie d’aller environ six fois aux toilettes par jour, une impression constante de non-vidage après être allé aux toilettes, et de la fièvre.

A long terme, la colite ulcéreuse peut augmenter aussi le risque de cancer colorectal.

Causes

Actuellement, il n’y a aucune certitude sur les facteurs causant la colite ulcéreuse. Les chercheurs croient que l’hérédité peut y avoir un rôle à jouer.

Comment traiter la maladie

À ce jour, aucun traitement ne peut guérir une colite ulcéreuse. Plusieurs procédés sont de mise afin d’en limiter ou d’en éliminer les symptômes. C’est au médecin et au patient de choisir lequel est préférable, selon leurs risques et avantages respectifs, ainsi que le stade d’avancement de la colite ulcéreuse. Ces traitements peuvent inclure des modifications des habitudes de vie, des médicaments, et parfois la chirurgie.

  • Médication : La prise de médicaments sert à contrôler et/ou réduire les dommages au système immunitaire, afin que le patient puisse reprendre ses activités du quotidien sans problème. Plusieurs médicaments et plans de médication sont de mise lors de ce traitement, dépendamment du patient et de son état.
  • La chirurgie : Moins du quart des patients atteints de la colite ulcéreuse ont recours à la chirurgie. Elle est proposée lorsque la médication est inefficace. Le but est de pouvoir faire évacuer normalement les selles du corps. Lors d’une chirurgie, on y fait l’ablation du côlon et du rectum. Les patients ont ensuite deux choix : soit conserver avec soi un petit sac fixé à l’abdomen afin d’y récupérer les selles, ou de suivre une deuxième opération afin de créer un rectum artificiel.

Pour plus de questions, veuillez joindre un spécialiste de la Clinique 1037 afin qu’il évalue votre condition.