Coloscopie courte

Description

La coloscopie courte constitue un examen endoscopique partiel du tube digestif inférieur (réalisé généralement sans sédation) qui consiste à introduire dans l’anus un tube flexible muni d’un capteur d’images à haute résolution (« micro-caméra ») pour visualiser le rectum et le colon gauche.

Cet examen permet de détecter les éléments suivants :

La coloscopie courte permet de détecter (dépister), d’échantillonner (biopsier), et d’éradiquer (cautériser/retirer) des lésions inflammatoires, cancéreuses ou précancéreuses (polypes) du rectum et du colon gauche. Voici d’autres éléments qui peuvent être détectés: Les diverticules, les maladies inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn ou colite ulcéreuse), les ulcères, les hémorroïdes, les fissures anales.

Durée : Environ 3 à 5 minutes.

Temps de récupération :

Environ 5 minutes

Cet examen est-il douloureux ? Se fait-il avec une sédation ?

La coloscopie courte peut occasionner des crampes abdominales momentanées, mais étant donné la courte durée de
l’examen, une sédation n’est généralement pas requise.

La coloscopie courte nécessite l’administration de 2 lavements que vous vous procurez à la pharmacie et que vous
vous donnez à la maison avant votre examen. Vous n’avez pas à être à jeun.

A prévoir après l’examen :

Vous pourriez vous sentir ballonné durant quelques minutes ou même quelques heures à cause de l’air introduit
dans le colon.

Vous pourrez manger et boire normalement après l’examen.

A prévoir avant l’examen :

La coloscopie courte nécessite l’administration de 2 lavements que vous vous procurez à la pharmacie et que vous vous donnez à la maison avant votre examen. Vous n’avez pas à être à jeun.