Le cancer de l’œsophage

Le cancer de l’œsophage est causé par la formation d’une tumeur maligne dans les cellules de l’œsophage. Comme pour les autres types de cancers, la tumeur risque d’envahir et de détruire les tissus de l’œsophage, nuisant ainsi à son fonctionnement normal. La tumeur peut également se répandre aux autres organes, formant ce qu’on appelle des métastases.

 

Le cancer de l’œsophage met la vie des individus qui en sont atteints à danger. Il convient donc d’en apprendre les signes et symptômes pour pouvoir le déceler rapidement et ainsi maximiser les chances de survie.

 

L’œsophage

L’œsophage est un tube musculaire, long d’environ 25 à 35 cm, faisant partie de qui relie la bouche à l’estomac. Il permet donc d’acheminer la nourriture qu’on ingère vers l’estomac pour sa digestion. Il est donc une partie essentielle de notre tube digestif.

 

Le cancer de l’œsophage se développe généralement sur les couches intérieures de l’organe pour ensuite se répandre vers l’extérieur et vers les autres organes. Il s’agit d’un type de cancer qui est relativement rare au Canada, mais qui présente un haut taux de mortalité. En effet, les symptômes n’apparaissent souvent qu’à un stade avancé.

 

Les symptômes

Certains signes devraient vous pousser à consulter le médecin afin de vous permettre d’obtenir un diagnostic le plus rapidement possible, le cas échéant. Parmi ces signes, on retrouve :

  • Une douleur ressentie à la déglutition (lorsqu’on avale) ;
  • Une douleur à la gorge, au thorax ou dans le haut du dos ;
  • Une perte de poids inexpliquée ;
  • Une voix enrouée ou une toux, lorsque ces symptômes ne sont pas attribuables à une autre cause ;
  • Une sensation tenace de brulure à l’estomac ;

 

À des stades plus avancés, le cancer de l’œsophage peut causer des difficultés à avaler qui progressent avec la maladie. Celles-ci sont causées par la tumeur qui bloque une partie du passage de la nourriture. À un stade avancé, il peut devenir très difficile pour le patient d’avaler des aliments solides. D’autres problèmes comme des régurgitations ou des hémorragies sont plus fréquents à ce stade.

 

Les facteurs de risque connus

Les hommes sont beaucoup plus touchés par ce type de cancer que les femmes et les chances d’en être atteint augmentent considérablement avec l’âge, soit à partir de 55 ans et plus. D’autres facteurs de risques sont connus, tels que :

  • La consommation de tabac, qu’il soit fumé ou mâché ;
  • Une consommation d’alcool qui dépasse les limites conseillées ;
  • Souffrir de reflux gastro-œsophagien chronique ;
  • La consommation répétée de boissons très chaudes, celles-ci endommageant la muqueuse de l’œsophage ;
  • Les problèmes de surplus de poids ou d’obésité, voire même les problèmes de poids insuffisant ;
  • Les antécédents familiaux ;

 

Prévention

Adopter une saine alimentation, contrôler votre consommation d’alcool et éviter le tabac seront de bons alliés pour le maintien d’un poids santé et de votre santé générale. Également, comme ce type de cancer est bien souvent silencieux à un stade précoce, passer des examens de dépistage s’avère primordial, surtout lorsqu’on est à risque à cause de nos habitudes de vie ou encore à cause d’antécédents familiaux.

 

À la Clinique 1037, nous offrons des examens comme l’écho-endoscopie et l’endoscopie haute qui permettent de dépister des lésions cancéreuses ou précancéreuses, tout en effectuant une biopsie en cas de besoin pour procéder à une analyse des tissus.

 

Informez-vous auprès de votre médecin de la Clinique 1037 si vous vous croyez à risque ou si vous décelez un des symptômes mentionnés dans cet article.