Cancer colorectal : Réduction des risques et dépistage

Le cancer colorectal est la deuxième forme de cancer qui touche le plus la population canadienne. Selon les estimations de la Société canadienne du cancer, 26 100 Canadiens ont été atteints de ce type de cancer en 2016 et 9300 en sont morts. Ces statistiques alarmantes, qui montrent à quel point le cancer du côlon et du rectum est répandu au Canada, nous incitent à vous parler des mesures à prendre pour réduire le risque d’en être atteint et à vous indiquer les méthodes du dépistage de ce cancer.

 

En effet, le cancer colorectal est une tumeur cancéreuse qui se développe au sein des tissus du côlon et du rectum. Il prend naissance à la suite de changements qui touchent les cellules de ces organes.

Cancer colorectal : réduction de risques

Pour ne pas être affecté par le cancer colorectal, il convient d’adopter un ensemble de comportements et de les intégrer à son mode de vie et à ses habitudes :

  • Faire une activité physique de façon régulière aide à prévenir ce type de cancer ;
  • Éviter l’obésité et l’embonpoint en maintenant un poids santé. Pour ce faire, il faut adopter un régime alimentaire sain, tout en faisant du sport ;
  • Consommer moins d’alcool en respectant les limites conseillées pour se protéger des risques de maladie ;
  • Arrêter de fumer et éviter la fumée secondaire. Le tabagisme est un facteur de risque au cancer colorectal ;
  • Consommer moins de viande rouge et de produits de viande transformés (charcuteries) ;
  • Favoriser une alimentation riche en fibres, car elles sont garantes de la bonne santé de l’appareil digestif. En consommer aide à augmenter le volume des selles et à accélérer le transit intestinal. Les fibres sont contenues dans les légumes et fruits, les produits céréaliers à grains entiers, les légumineuses, etc. ;
  • Éviter le mode de vie sédentaire, car il constitue un facteur de risque important de plusieurs maladies, dont le cancer colorectal. Privilégiez la marche et le vélo comme moyens de transport, lorsque c’est possible.

 

Cancer colorectal : dépistage

 La Société canadienne du cancer recommande aux hommes et femmes de plus de 50 ans à effectuer une analyse des selles tous les 2 ans.

 

En effet, l’analyse des selles permet de détecter la présence de sang dans les selles, ce qui peut indiquer la présence de polypes sur les parois de l’intestin. Les polypes sont des lésions précancéreuses qui sont susceptibles d’évoluer vers un cancer colorectal. Pour cette raison, lorsque le test pour détecter la présence de sang dans les selles est positif, le patient doit passer une coloscopie dans le but d’expliquer la source de la présence de sang. Lors de cet examen, les polypes peuvent être retirés pour éviter qu’ils n’évoluent en cancer.

 

La Clinique 1037, dont l’équipe est composée de spécialistes de la santé digestive, vous garantit le bon déroulement des dépistages et un suivi de qualité afin de vous aider à réduire les facteurs de risque qui y sont liés.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter en suivant ce lien http://clinique1037.com/nous-joindre/